Un intéressant lancement a bien eu lieu à la date prévue

 

À paraître bientôt :

Le Québec astrologique : Destinée d'une nation

par A.K.

280 pages

Comprendre qui nous sommes

Tadoussac, 27 mai 1603. Samuel de Champlain, fraîchement arrivé en terre canadienne, est invité à la grande tabagie[1]sous l'égide du grand chef montagnais Anadabijou. L'heure est à la réjouissance, car les Iroquois ont été vaincus lors d'une importante victoire. Au fil des heures, une alliance sera scellée entre les Indiens et les Français qui propulsera la destinée de la Nouvelle-France. Le Québec astrologique est né de ce moment significatif où le grand chef proclama «qu'il était fort aise que sa Majesté (le Roi) peuplât leur terre, et fit la guerre à leurs ennemis, qu'il n'y avait nation au monde à qui ils voulussent plus de bien qu'aux Français.»[2] Ainsi furent avalisées la cohabitation et la permission de peupler le territoire. On connaît la suite.

Cet ouvrage analyse toutes les composantes du Ciel de fondation du Québec. Il met en relief les paramètres expliquant pourquoi les Québécois sont devenus ce qu'ils sont aujourd'hui et à quelles énergies directrices ils sont rattachés depuis ce jour. L'auteur a pris soin par ailleurs de valider ce thème par l'analyse des transits clé survenus depuis 1603 lors des événements historiques marquants. L'analyse des progressions secondaires vient dans un deuxième temps corroborer la justesse de la figure horoscopique. Le chercheur explique enfin pourquoi il récuse la date du 3 juillet 1608 comme date de fondation du Québec en démontrant comment la nation québécoise n'est pas une nation régie signe du Cancer mais plutôt par le signe des Gémeaux.

Une rare nouveauté en astrologie : Destinée du Québec est destiné à un large lectorat dans la mesure où les paramètres astrologiques référés ont été vulgarisés de telle sorte qu'ils puissent facilement être compris et assimilés au fil des pages. L'objectif visé par ce volume est de doter le Québec d'un «moment fondateur valable» à partir duquel il sera possible de l'étudier plus en profondeur. L’auteur n'avait nulle autre prétention que d'ouvrir la voie à la recherche.



[1] Tabagie : grande fête amérindienne assortie d'un festin.

[2] Fischer, David, Hackett (2012), Le rêve de Champlain, Boréal Compact, Montréal, p. 157.