Comment je suis venue à l'astrologie ?

Comment je suis venue à l’astrologie

Par Denise Chrzanowska

Par la contemplation des étoiles au cours de promenades nocturnes à la fin de l’adolescence. Puis la lecture de la mythologie grecque me donna les noms des Muses et des dieux apparentés aux constellations: leur rapport m’inspira des encres de couleur dans de grands tableaux.

Plus tard vint la question humaine: la biographie et la solution aux questions de parcours de vie. À partir de livres français, j’appris à monter des thèmes à la main pour mon entourage, ma famille, mes enfants; et je vérifiais sur le tissu de la vie elle-même. Quand je me fus aperçu après plusieurs années de la justesse de mes perceptions et prévisions, soit en 1980, je commençai à recevoir le public.

Plus tard encore, je suivis des cours au CRAP, chez Marc Bériault et en Angleterre. Je publiai «Astrologie stellaire et mythologique» après 4 ans de travail. Je donnai des conférences au Québec, aux USA et en France. Lorsque je fis ma thèse de doctorat en linguistique à l’Université de Montréal, j’y démontrais l’interprétation de textes à partir d’un dictionnaire et d’une grammaire astrologiques que j’ai mis en forme. Cela fut publié sous le titre: La signature de l’analogie, avec la préface de Robert Amadou qui fut mon examinateur externe.

Je continue en faisant des consultations personnelles et en invitant des conférenciers à parler librement à Montréal à un auditoire d’astrologues passionnés. Et je publie une revue trimestrielle sur les thèmes politiques et économiques actuels avec une grille astrologique des pays touchés (no 67).