Saturne/Pluton : Force de volonté et de pouvoir

Saturne/Pluton : Force de volonté et de pouvoir

Avec ce mois d’octobre, Saturne entre en Scorpion pour plus de 2 ans ½, et ce faisant, il se trouve en réception mutuelle avec Pluton en Capricorne. Ainsi Saturne, maître du Capricorne se situe dans le signe du Scorpion dont Pluton est à son tour le maître. Échange d’énergie qui conforte l’action de ces deux planètes, elles travaillent donc main dans la main et tout à fait dans le même sens. De plus, pour la première année, Saturne forme un sextile à Pluton ce qui augmente encore l’intensité de leur complicité mutuelle. Cet aspect culmine surtout de décembre à mars inclusivement puis durant une période plus courte en septembre 2013. Qu’apporte ce duo représentant une force de caractère exceptionnelle?


 

Pour commencer, arrêtons-nous à Pluton en Capricorne. Pluton traverse le Capricorne depuis 2008 et y restera jusqu’en 2023. Lorsque Pluton transite un signe, il transforme, en fait, le plus souvent il détruit pour reconstruire. D’autre part, il pousse à l’excès les forces du signe impliqué, pour finir dans une bascule ;  ce qui a été abusif tombe finalement en chute. Il représente aussi les scandales, les rébellions ou autres conséquences qui obligent à une transformation des énergies. Et Pluton signifie aussi la puissance de la volonté.

Le Capricorne est représentatif des structures, des systèmes organisés sous toutes leurs formes (ce qui inclut les gouvernements et les pouvoirs financiers), de l’ordre, de l’économie et aussi de la recherche, du savoir, de la compétence, de la responsabilité et du conseil avisé. Sous l’effet de Pluton, tous ces domaines vivent des secousses sérieuses et doivent se transformer. Partout, la notion de changement s’impose, impossible de ne pas ressentir déjà l’omniprésence de cette poussée.

Dans ses extrêmes, Pluton en Capricorne laisse entendre pour les uns le désir du pouvoir absolu et le despotisme, on peut donc s’attendre à des abus de pouvoir et d’autorité, voire à de la dictature. Alors que pour d’autres, il devient une force de destruction, stimulant le désir de tout raser, de détruire au point parfois de se laisser envahir par une rage aveugle, généralement dirigée vers les symboles de puissance. Avec Pluton en Capricorne, la déstructuration est inévitable, on assiste à des chutes de pouvoir, à des fins de choses irréversibles, bref, cette position oblige au changement et souvent sous une forme brutale.

Par ailleurs, bien des principes qui nous animent sont ébranlés, ce qui nous déstabilise au risque de perdre dans certains cas toutes formes de balises. Pluton en Capricorne crée également un fort désir de contrôle ou une énorme capacité de résistance, mais cela finalement ne peut pas empêcher la transformation, l’explosion suit ou la cassure arrive.

Pluton signifie aussi la puissance de la volonté et en contrepartie, la capacité de savoir lâcher-prise. Ajoutons également que Pluton représente la compréhension de nos pulsions impérieuses liées à l’instinct ainsi qu’au développement de la volonté pour les contrôler afin qu’elles ne nous entraînent pas à des actes destructeurs. À nous de puiser positivement dans cette force de volonté pour opérer les changements nécessaires. À nous aussi de savoir baisser les bras quand il faut reconnaître l’impossibilité de poursuivre dans une direction. Se trouver face à l’impuissance est toujours difficile à vivre et cela fait partie de ce que celui-ci nous fait apprendre. Ici, une honnêteté poussée envers soi-même devient obligatoire.

Et maintenant, qu’en est-il de Saturne en Scorpion ? Il entre en Scorpion le 5 octobre et en sortira en 2015 seulement. Les caractéristiques de Saturne se confondent avec celles du Capricorne et celles du Scorpion avec Pluton. Dans un signe, Saturne met en forme ce que le signe représente, il en incarne les principes. Rôle inverse donc à celui de Pluton. Celui-ci déstructure en se retrouvant dans le signe associé aux structures et Saturne structure dans un signe symbolisant la transformation. Saturne cherchera donc à organiser la transformation ou représentera un facteur de résistance qui conjuguée à Pluton peut s’avérer très excessive.

J’ai déjà parlé des deux pôles de Saturne dans un article précédent (http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4060), « Saturne le tyran » et « Saturne le Sage ».  Brièvement, « Saturne le tyran » vit pour son ambition personnelle, il impose sa loi et contrôle tout, il est fermé dur, intransigeant, calculateur et méprisant. Quant à l’autre pôle,  « Saturne le Sage ». il met son expérience et sa sagesse au service du bien commun, il organise, il conseille, il possède un grand sens des responsabilités et du devoir, il est rigoureux, patient, prudent et profond.

Nous retrouvons avec Saturne en Scorpion le réformateur par excellence, ce qui peut être positif s’il se sert de l’intuition et de la sensibilité dont le Scorpion est capable face aux problèmes que vivent les autres. La volonté du Scorpion et la patience de Saturne peuvent très bien servir en ce sens, tant et aussi longtemps qu’on maintient l’écoute face aux autres et qu’on reste sensibles face aux conséquences que l’on produit, qu’on se ne s’enferre pas dans des principes rigides.

Par contre, le danger de ce duo est que cette volonté de pouvoir dégénère en volonté d’arriver à ses fins quoiqu’il en coûte, sans tenir compte des dommages collatéraux comme on a pris l’habitude de nommer ce genre de conséquences. L’ambition de Saturne prend le dessus et celui-ci ne lâche pas son but facilement. Si on ajoute l’association avec Pluton, on se retrouve avec un véritable danger de radicalisme et d’affrontements sévères, chacun de son coté ne voulant pas lâcher son bout.

Un autre trait distinctif de cet ensemble et dont il faut tenir compte, c’est une formidable capacité stratégique qui peut aller parfois jusqu’à un machiavélisme outrancier. La qualité stratégique en soi n’est pas automatiquement négative, elle peut servir de nobles causes et cela avec un très bel esprit en plus. Un défi qui se présente ici est celui de maintenir une véritable et exigeante honnêteté intérieure.

Pluton autant que le Scorpion représente le monde caché. Sur le plan pratique, beaucoup de choses peuvent se travailler dans l’ombre, avec ou sans bonne volonté. On peut avoir à se préparer en secret pour une raison ou une autre, peut-être par conscience ou par peur de l’erreur, ou, dans un esprit plus malsain, organiser de véritables magouilles. En fait, cela encourage l’occulte sous toutes ses formes.

Sur le plan de la conscience, c’est une excellente période pour aller en profondeur, pour découvrir des forces inconscientes, faire face à ses peurs profondes et autres démons, pour vivre des moments forts de vérité qui ébranlent, mais aussi pour découvrir des forces intérieures insoupçonnées et se transformer soi-même. Bref, ce duo est excellent pour une avancée de la psychologie des profondeurs.

Ajoutons cependant que Pluton en Capricorne et Saturne en Scorpion n’ont pas les coudées franches pour s’imposer sans freins malgré la force indubitable qu’ils représentent ensemble, car Uranus vient sérieusement déranger leurs plans. N’oublions pas que le principal pilier de cet ensemble, Pluton, est lui-même déstabilisé par le carré d’Uranus. S’il exagère son pouvoir, la rébellion uranienne surgit. De toutes façons, Uranus remet en cause ce qui se voudrait être trop en contrôle ou sans nuances. (Pour le carré Uranus-Pluton, voir : http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4368). C’est vraiment une époque des plus dynamiques et source de grands changements que nous vivons !

 

Renée Lebeuf