À l'occasion de la nouvelle Lune du Bélier 2010

La Nouvelle Lune du 14 avril 2010


Une nouvelle Lune à 24°27' du Bélier a ouvert une voie au mi-point entre les  éclipses cardinales : celles de fin décembre et de mi-janvier et celles du 26 juin et de mi-juillet. Nous vivons donc un temps très fort sur un degré (25°) dont le symbole est : "La possibilité pour la conscience de chevaucher deux plans de l'existence".  Le symbole précédent (24°) nous incitait à nous ouvrir à un influx d'énergies spirituelles... qui rappelle les paroles célèbres prononcées par André Malraux : "Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas".  C'était , je crois, au début des années 1970... Malraux auteur de "La Condition humaine" et  de  "La Tentation de l'Occident" avait fait une profonde réflexion sur le destin de l'homme et son futur.  Nous sommes au carrefour de cette rencontre entre tous les mondes.  Nous devons faire face à notre destin. Quand Malraux dit "spirituel", il ne confond pas ce mot avec celui de religion.

D'autres philosophes et sociologues à la même époque nous avertissaient du danger que courait l'humanité si nous continuions à donner toute l'importance au profit à tout prix sans se soucier des exclus, et cela souligne aussi l'importance  de la consommation à tout prix qui en est la conséquence.. Cet appel au réveil de la  conscience, les positions actuelles des planètes nous le rappellent : Saturne, en fin de cycle d'une conjonction plutonienne, est opposé actuellement à Uranus qui faisait une conjonction à Pluton dans les années 60; on se rappelle qu'un paroxysme avait été atteint vers février 1966 au moment où Saturne faisait opposition à ladite conjonction et favorisait un vent de changement de société : révolte des étudiants dans certains pays, changement de régime éducationnel, aménagement d'un système d'assurance maladie public et universel au Canada, luttes ouvrières, émancipation de la condition féminine… mais il y a toujours un mais comme disait René Dumont en relatant les conclusions du Club de Rome dans son livre publié en 1974, l'Utopie ou la Mort :  "Une croissance exponentielle de la population et de l'industrie ne peut durer indéfiniment dans un monde fini".

L'atelier du 17 avril par Richard Doyle rejoignait cette urgence de l'ouverture de notre conscience et de notre conscience astrologique. Atelier trop dense pour être digéré en quelques heures... Richard Doyle ouvrait des portes déjà entr'ouvertes par Daniel Verney dans son livre Fondements et avenir de l'Astrologie paru en 1974.  Richard Doyle nous a aussi permis d'apprécier la richesse de son livre "Les Nouvelles Frontières de l'Astrologie" publié aux Editions du Rocher. Nous espérons que l'atelier sera redonné à Québec cette année. Le Diaporama qui accompagnait le discours de Richard Doyle était d'une puissante beauté!
 
Thérèse T. de V.