2010 : CE PLUTON EN DOUBLE CARRÉ!

2010: CE PLUTON EN DOUBLE CARRÉ!

Par Denise Chrzanowska
 

La volonté expresse d'instaurer le Nouvel Ordre Mondial (Novus Ordo), dont George Bush père a parlé, c'est-à-dire l'hégémonie occidentale, déjà mis en marche avec la mondialisation économique ou libre-échange capitaliste, avec l'écologisme centré sur le mythe du CO², idéologie menaçant de désindustrialisation et de dépopulation, l'abolition des religions au profit de la laïcité athée, la suprématie d'un système monétariste virtuel où l'argent n'a pas d'équivalent en production physique, l'austérité et la pauvreté pour les peuples, l'utilisation de la Charte des Droits de l'Homme comme d'un catéchisme hypocrite, projetant et accusant les autres pays du mal à autrui fait soi-même à un degré plus intense encore, le contrôle de l'espace par un laboratoire volant, un réseau de satellites de surveillance ainsi qu'un bouclier anti-missile et un système d'armements incroyable.

Cette volonté plutonienne est voulue par les conservateurs (Saturne en Balance) et contrée par la nouvelle tête (Jupiter-Uranus en Bélier) qu'on pourrait identifier à l'Asie toute entière en tant que groupe de pays émergents et aussi à la masse des pauvres de partout. C'est que les deux carrés n'ont pas le même poids. En effet Saturne maîtrise Pluton et est exalté en Balance: il collabore donc en forçant la note répressive. C'est un carré décroissant.

Cette structure s'appuie donc surtout sur l'aile saturnienne de droite qui lui prépare la voie par les lois et les sociétés (OTAN, GIEC, ONU, le juge Alito aux USA, etc.); Mars, puis Vénus et enfin le Soleil rejoindront Saturne tandis que Jupiter et Uranus, les opposants, reculeront en Poissons pour réapparaître en 2011. La résistance sera longuette et violente, vu les carrés croissants d'Uranus à Pluton qui vont suivre de 2012 à 2015.

En somme c'est comme si les façons de concevoir le réalisme de Pluton en Capricorne avaient deux interprétations diamétralement opposées qui seront aux prises, s'affronteront.