Le Tirage de Tarot Astrologique (Gilles Fortin)

De tout temps les sciences divinatoires se sont complétées l’une et l’autre. Mais voilà que maintenant certaines de ces sciences fusionnent. C’est ainsi qu’est apparu le tirage de Tarot astrologique.  Certains diront pourquoi un tel tirage n’avons-nous pas assez de l’Astrologie qui, est particulièrement complète ? C’est absolument vrai, cependant en employant différentes sciences c’est comme si nous multiplions les facettes d’un diamant : la lumière de l’interprétation rayonne de plus d’éclat. Certains aspects sont plus évidents avec telle science, l’interprétation  se profile différemment de sorte que nous les découvrons plus facilement. De plus, ce qui est intéressant, c’est qu’en fusionnant une science à une autre, de nouvelles règles s’appliquent, alors apparaissent comme nous venons de le dire d’autres aspects qui facilitent la tâche.

 

Par conséquent, le tirage de Tarot astrologique s’adresse à ceux qui veulent explorer, découvrir d’autres perspectives d’analyse. Vous avez par exemple, le Chariot en maison X, vous analysez la carte qui précède,  la carte qui suit et la carte en face, immédiatement vous êtes en possession d’un type de données spécifiques qui vous donnent une information précise.  D’autre part, faut-il rappeler qu’en astrologie nous avons perdu la clé des degrés de chaque signe,  connue en Chaldé1, cette clé  donnait aux astrologues une précision étonnante. Ainsi, ce fait donne lieu à moins d’exactitude et parfois à des erreurs. Quoi qu’il en soit, la plupart d’entre nous utilisent d’autres sciences pour compléter nos recherches, c’est donc dans ce cadre que j’expose cet essai.

 

               Qu’est-ce au juste que le tirage de Tarot astrologique et comment se fait-il ? Le tirage astrologique n’est pas nouveau, il est utilisé par certains tarologues ou astrologues depuis plusieurs décennies. Il est basé sur les douze signes ou maisons, par conséquent les lois qui gouvernent l’astrologie sont utilisées. Toutefois,   ce tirage élimine les planètes,  les décans et les degrés puisque ce sont les personnages du Tarot qui animent le Zodiaque. Cependant, ce tirage conserve une partie des aspects, notamment, l’opposition, le trigone, le carré et le sextile.

 

Les deux périodes qui s’adressent à ce tirage sont celles de la révolution lunaire et solaire. Il est à noter ceci d’important : si l’astrologie est tributaire de l’heure de naissance exacte, le tirage de Tarot astrologique est tributaire de l’état d’esprit de celui qui l’exécute. Quelle est cette influence ? Veuillez vous référer à la règle No 2 ci-dessous.

 

Et quel jeu utiliser ? Les deux jeux de Tarot les plus connus sont celui de Marseille et le Tarot d’Oswald Wirth. Mon choix s’est fixé sur le Tarot d’Oswald Wirth pour la raison suivante : un commentaire  d’Omraam Mikhaël Aïvanhov présente ce jeu comme ayant le meilleur symbolisme. Comme ce Maître avait de vastes connaissances en symbolisme son opinion constitue sur un fondement très fiable.  En conséquence, c’est celui que j’emploie,  mais si vous êtes habitué avec un autre vous pouvez très bien continuer avec celui-là si vous n’éprouvez pas le goût de changer.

 

Maintenant, parlons de l’épineuse question des cartes à l’endroit et à l’envers. Il est impossible de se faire une opinion d’après les auteurs, tous  sont partagés selon les techniques et selon les écoles de pensées. Alors, sur quoi se baser ? Voici une référence sur laquelle il est possible de s’appuyer.  Nous savons que les cartes du Tarot font partie intégralement de l’Arbre séphirotique, elles représentent les sentiers entre les Séphiroth. Or, l’Arbre a sa contrepartie inversée, dans cet idéogramme inversé les cartes sont, elles aussi, inversées puisque l’Arbre est à l’envers. Par conséquent, nous nous appuyons sur cette hypothèse pour affirmer que les lames inversées sont significatives d’un état négatif, ténébreux. Donc, nous préconisons de tenir compte de cette inversion. Toutefois, certaines précautions sont à observer avant de conclure à une prévision négative, veuillez vous reporter à la section de l’interprétation pour des informations complémentaires.

 

Voici un exemple d’interprétation : un tirage à trois cartes sur une situation critique est effectué pour savoir quel en sera le dénouement.  La première lame sortie est le Chariot à l’endroit, la seconde la Force à l’envers et la dernière, la Maison Dieu à l’endroit. La première lame révèle que la situation va croître et évoluer en bien puisque la lame est à l’endroit. La seconde indique  qu’une ou des difficultés surgiront et seront difficile à maîtriser. Enfin, la dernière nous dit que quelques turbulences se manifesteront sûrement puisque la Maison Dieu secoue les êtres. Toutefois, son sens positif nous indique bien l’élimination des illusions, des conceptions fausses, elle permet le retour à une réalité conforme aux principes véridiques. Dans la vraie vie la situation aurait pu être la suivante : quelqu’un a une promotion à un poste supérieur (le Chariot). En commençant ses nouvelles fonctions il n’a pas le contrôle de la situation (la Force) mais l’impulsion forte du Chariot lui permet de continuer, de prendre conscience de ses erreurs, des illusions de grandeurs qu’il se faisait à propos de ce poste. Enfin, certains chocs lui ont ouverts les yeux (Maison Dieu) et ça lui permet d’obtenir enfin la maîtrise des choses.  La Maison Dieu, bien qu’étant une lame redoutée, produit des effets tout à fait bénéfiques lorsque la vie est bien vécue. C’est faux absolument faux d’en faire une lame redoutable. C’est une lame qui nous ouvre les yeux, il se produit une expansion de la conscience.  

 

En conséquence, soyons assuré que les lames sont bénéfiques et maléfiques. Partout dans la vie nous voyons la trame de ce jeu : le jour et la nuit, le bon et le mauvais, le beau et le laid, l’intelligent et le stupide. Même l’être humain possède la dualité en lui-même, et ce à plusieurs niveaux, nous avons notre personnalité terrestre, c’est-à-dire notre moi inférieur et notre moi supérieur, ce qui est éternel en nous; la circulation artérielle et veineuse;  la liste pourrait être longue.  Chaque lame a donc deux aspects : négatif et positif.

 

Enfin, nous sommes bien conscient que des dizaines d’exemples devraient être donnés pour permettre de comprendre la situation dans toute son ampleur, cet qui est impossible  puisque l’entreprise nécessiterait presqu’un livre.  Cependant, nous donnons ce qui constitue les principaux éléments de base et quelques clés qui seront pratique. Donc, pour faire suite,  voici quelques règles pratiques pour effectuer un tirage efficacement :  

 

RÈGLES À SUIVRE

 

1.                      Garder toujours un  jeu pour vous-mêmes afin qu’il soit uniquement imprégné de vos vibrations. Si vous faites brasser et tirer les lames par des gens, utiliser un autre jeu réservé à cette fin.

 

2.                      Ne faites jamais un tirage lorsque vous êtes bouleversé émotivement, ni même lorsque vous êtes dans un état de grande euphorie. Dans ce dernier cas, votre tirage sera plus beau ou plus positif que la réalité. Comment cela agit-il ? Nos mains sont sous l’influence du système nerveux, à son tour le système nerveux est sous l’influence des corps subtils émotionnel et mental. Nous ne devons pas ignorer ces influences car elles sont réelles. Rappelez-vous ce qui a été dit plus haut, nos mains sont chargées du magnétisme de nos pensées et nos émotions. Ainsi, nul doute qu’elles peuvent influencer en positif et en négatif. Certaines personnes pourraient dire que les émotions positives influences toujours en bien, alors notez ceci : si vous regardez votre avenir n’avez-vous jamais remarqué que si vous êtes très positif la vision qui vous apparaît plus belle, plus douce,  moins pénible et le contraire si vous êtres dans un état d’esprit négatif. C’est la même influence qui s’exerce sur le tirage.

 

3.                      Noter que les lettres de la Kabbale sont liées à chacune des cartes du Tarot. Cette écriture s’inscrit de droite vers la gauche. Par conséquent, lors du petit tirage à quatre lames, il est préférable de conserver cet ordre puisque le regard des personnages a de L’importance. Cependant, dans le Tarot astrologique c’est l’ordre des signes qui prévaut, la règle dont nous venons de parler ne s’applique pas.

 

4.                      La meilleure façon de se familiariser avec le Tarot est d’effectuer le petit tirage  à quatre cartes en l’exécutant dans l’intention de connaître le déroulement de la journée. Prenez quelques minutes le matin pour exécuter le tirage et pour essayer de connaître ce que révèlent les cartes. Vous inscrivez vos cartes dans votre agenda ou sur un bout de papier que vous gardez pour les revoir une fois ou deux durant le jour.  Le lendemain, avant de faire votre nouveau tirage,  vous revoyez les cartes en considérant les événements qui se sont déroulés. Vous voyez ainsi si votre interprétation était bonne et ce travail développe bien sûr l’expertise. En réalisant ce travail, vous vous liez dans l’invisible à tous les tarologues,  vous entrez en contact avec leur savoir, même ceux qui sont décédés. C’est pour cette raison que le travail d’étude doit être fait quotidiennement. Quelque chose s’imprime en vous sans que vous le sachiez et votre savoir augmente. Évidemment, cela vaut tout autant pour l’Astrologie et les autres sciences.

 

5.                      Portez attention à la première idée, à la première inspiration que vous avez eue. Cette première idée est la plupart du temps la bonne, tout de suite après c’est l’intellect qui prend le relais et nous entraîne souvent dans la tergiversation et l’ambiguïté.

 

 

Voici les suggestions de livre pour ceux qui veulent expérimenter le Tarot : le Grand Livre du Tarot de Kris Hadar (très intéressant pour son interprétation sur quatre plans pour chaque carte majeure. Très riche en exemples et en tableaux -  Les clefs du Tarot d’ Oswald Wirth (ce dernier explique en détail la symbolique de chaque lame y compris les mineurs) –  le Tarot Qabalistique de Robert Want (uniquement pour les cartes mineurs, mais que je considère comme étant le meilleur puisqu’il explique la relation de chaque carte avec l’Arbre séphirotique. En effet, chaque carte mineure est reliée à une séphira sauf les Rois, Reines, Cavalier et Valet qui sont liés aux quatre plans de l’Arbre (tableau 5) à partir de la sphère des émanations au sommet de l’Arbre.

 

Pour compléter cet exposé, nous joignons deux tableaux qui supportent les explications données :

 

Le premier tableau (1)  donne une explication pour chaque lame selon les éléments. Le tableau démontre aussi comment les lames sont liées aux éléments et aux plans de l’Arbre séphirotique. Notez qu’à la seizième  lame les quatre plans sont couverts bien que l’Arbre compte 22 lames. Ceci veut tout simplement dire, qu’à partir de l’Étoile les lames sont liées à un monde différent, au monde de la providence, là où il n’y a presque plus de karma. (voir interprétation No 5)

 

Le deuxième tableau (2) montre le principe qui active chaque lame, les mots clés qui la représentent en positif et négatif, les planètes auxquelles la lame est liée par encadrement, c’est-à-dire les cartes du Tarot étant les sentiers dans l’Arbre séphirotique ils reçoivent une influence des Séphirot, ce sont les planètes qui gouvernent ces Séphiroth que nous avons inclus. En dernier, nous indiquons  un lien symbolique avec la partie d’un arbre  (racine, tronc, branche, feuilles, fruits) qui illustre le cheminement et le degré d’avancement sur le sentier du perfectionnement.

 

Le troisième tableau (3)

 

Ce tableau issu du Sepher Yezirah; il est donné seulement pour montrer le lien direct avec le Zodiaque et les planètes pour chacune des lames. Pour comprendre ce lien, l’interpréter, il faut est nécessaire d’avoir fait de très longues études dans la science de la Kabbale. Ceux qui ont accès à cette compréhension sont une minorité sur la Terre puisque le fait de comprendre donne accès à de grands pouvoirs. Par conséquent, pour parvenir à pénétrer ces mystères l’Initiation est nécessaire. Les autres colonnes indiquent un lien avec les parties du corps humain, avec un état ou une vertu et enfin, la valeur numérique de chaque lame lettre lié aux lames.

 

Le quatrième tableau (4)

 

C’est le zodiaque et les 72 Génies qui le gouvernent. Six Génies ont une régence par signe, c’est-à-dire à tous les 5˚.

 

Le cinquième tableau (5)

Ce sont les plans de l’Arbre séphirotique : horizontal : Émanation, (feu)  création, (eau) formation, (aire) action (terre). Note : on retrouve aussi une autre distribution en ce concerne les éléments qui est celle-ci : émanation (feu), création (air), formation (eau), action (terre). La première interprétation est en relation avec les structures de l’âme et notre esprit,  et l’autre avec le nom de Dieu. Dans le nom de Dieu il y a une polarité masculine (Yod) féminine (Hé) masculine (Vav) et féminine (Hé). C’est un peu comme Mercure dans les Gémeaux (air et positif) et dans la Vierge (terre et négatif)  

Vertical : Rigueur, équilibre et clémence.

 

 

 

INTERPRÉTATION

 

Maintenant, allons-y pour la méthode d’interprétation. Il est nécessaire de rappeler que les cartes du Tarot, du Bateleur au Monde,  expriment, avant tout, le chemin vers la perfection en vingt et une étapes. Le Mat ou le Fou, la vingt-deuxième lame représentant la transition vers une autre étape, une autre vie, une autre dimension, donc :

1.                      En effectuant votre tirage orientez-le à la base par l’année personnelle ou le mois personnel. En « encadrant ainsi votre interprétation Â» ça évite une multitude d’erreurs  et elle demeure dans un rayon de possibilités qui ne sortent pas du cadre attribué. Par exemple, vous êtes dans une année personnelle quatre, la perspective de cette année diminue énormément les possibilités de voyage pour des vacances, c’est une année qui a souvent le style  « métro, boulot, dodo Â». Alors, dans votre analyse vous supprimez la recherche sur un point dont les possibilités sont nulles. Évidemment, tous ces facteurs doivent être nuancés par une multitude d’autres facteurs qui peuvent parfois supplantés le facteur principal.

2.                      Dans l’introduction nous avons parlé des lames l’endroit et à l’envers, nous avons avancé que les lames ont un aspect maléfique renversé. Cette situation fait en sorte que l’interprétation sur l’issue positive ou négative d’une configuration du thème sera plus facile. Ex : à la maison dix, la lame est à l’envers, celle en face à l’envers, les lames d’encadrement sont à l’endroit pour celle qui précède et à l’envers pour celle qui suit. Enfin,  une des  maisons  en carré avec la dix (7e maison)  affiche une lame à l’envers. La configuration globale présente un potentiel puissamment négatif qui fait en sorte qu’on peut conclure à une résultante négative. Par ailleurs, si une lame est à l’envers ainsi qu’une des lames qui forment l’encadrement mais qu’elle reçoit de bonnes influences des maisons en trigone ainsi que de l’autre lame de l’encadrement, il faudra bien analyser cette configuration car elle pourra certainement être positive. 

3.                      En partant du Bateleur jusqu’à la lame le Monde, chacune est  intrinsèquement liée à celle qui la précède et à celle qui la suit. A titre d’exemple, prenons l’Hermite; juste avant il y a la Justice, carte représentant avec plus de sagesse, de clairvoyancessentiellement dans son aspect spirituel, un nivellement ou un ajustement aux lois cosmiques. Ainsi, le parcours de cette lame engendre comme résultat que l’être en évolution avance e, c’est ce que réalise l’Hermite. Celui-ci dans son patient et lumineux cheminement avec sa lampe,  son bâton, accompagné d’un serpent (force solaire), fait en sorte qu’il survient un nouveau cycle favorable dans la vie de l’être, c’est la Roue de fortune. Donc, chaque voie ou chaque lame bien vécue réalise une progression qui donne accès à un nouveau parcours lié à ce qui a été vécu précédemment. (voir aussi à la fin « brève analyse des premières lames)

4.                      Pour déterminer  la force et  l’orientation d’une lame, il faut interpréter l’encadrement: ce qu’apporte la lame précédente et l’impulsion créée par la suivante.  Bien sûr, on ne peut laisser de côté la lame en face puisque ces deux lames forment un couple. Il est nécessaire d’étudier aussi les éléments en place (voir No 4). Toutefois, il y a aussi une interprétation qui dépend de la vie même de l’individu. Prenons par exemple le cas de Mère Thérésa, une vie de sacrifice comme celle-là est représentée par la carte le Pendu. Donc, en effectuant un tirage pour une telle personne cette carte est très importante où qu’elle soit, c’est une dominante. Pour un écrivain ce sera l’Impératrice. Pour un coureur automobile ce sera le Chariot, pour un criminel c’est le Diable, ainsi, de suite. Ici, ce que nous voulons mettre en lumière, c’est que malgré que certaines lames comme le Monde ou le Chariot peuvent être dominantes d’autres critères à considérer. Celui dont il est question change les règles et démontre que des lames considérées comme secondaires deviennent  déterminantes selon la vie des individus en présence.

5.                      Il ne faut pas oublier les règles de l’astrologie qui s’appliquent : par exemple lorsque le Soleil est en Lion au mois d’août,  regardez à  la cinquième lame du tirage à partir de l’ascendant, le Soleil la dynamise ou l’active tout comme lorsque qu’il passe dans notre cinquième maison ou signe de notre carte astrologique. Vous pouvez aussi faire progresser votre ascendant : par exemple : vous êtes né le 15 juillet, à partir de cette date jusqu’au 15 août c’est la première lame qui est aiguillonnée, du 15 août jusqu’au 15 septembre la deuxième lame est activée, ainsi de suite de 15 en 15 jusqu’au retour de votre fête vous avancez d’une lame à chaque fois. Ces deux aspects d’activation sont à ne pas laisser de côté, ils révèlent beaucoup. En étudiant et observant ces aspects vous verrez que vous vivez des événements en rapport avec ses lames. Avec le pas du Soleil ce sera plus l’individualité, c’est-à-dire les impulsions intérieures, les mouvements profonds et leurs effets extérieurs. Tandis qu’avec l’ascendant ce sera plus la personnalité et le comportement. Notez, qu’en ce qui concerne le tirage mensuel vous prenez le pas de la Lune plutôt que le Soleil. 

6.                      Les cartes du Tarot, outre leur symbolisme, sont liées aux quatre éléments et plan de l’Arbre séphirotique (tableau 1). Nous retrouvons ici les mêmes règles qui concernent les planètes, à savoir que les lames sont liées aux éléments. Cet aspect permet de nuancer l’interprétation. Lorsque les éléments sont incompatibles, les lames subissent le même effet que si elles sont en exil ou en chute. 

7.                      À partir de l’Étoile les cartes représentent un monde à part, une nouvelle dimension. En effet, à la seizième, la Maison Dieu un cycle de quatre lames multiplié par quatre est terminé, les quatre lettres qui forment le nom de Dieu (Yod Hé Vav Hé) ont été exprimées par les seize premières cartes (voir tableau 1 et 5). Les quatre lames multipliées par quatre ont aussi couvert les quatre plans (émanation, création, formation, action / feu, air, eau, terre). Ainsi, la globalité de ce cycle représente les quatre éléments ayant été traversé. C’est pourquoi, en accédant à l’Étoile, nous pénétrons dans un monde providentiel. Par conséquent,  de l’Étoile à la vingt et unième lame il faut aborder les lames comme exprimant des réalités plus hautes, plus subtiles, une finalité plus avancée;  à cette étape, le disciple ou l’Initié a vaincu la plus grande partie des épreuves qu’il devait traverser. (C’est analogique avec la moisson de la numérologie, on est en mesure de distribuer) Ceci dit, cette interprétation plus  haute est conséquente de la positivité de la lame puisqu’à l’envers le Monde devient le chaos et la plus grande anarchie, donc la pire lame puisque dans son aspect positif elle est l’apogée et l’atteinte d’un perfectionnement à l’inverse elle a une dimension aussi profonde.    

8.                      Le Bateleur, la lame Sans Nom (ou la Mort) et le Monde sont liés à des lettres kabbalistiques que l’on nomme : lettres mères. Ce nom n’évoque-t-il pas quelque chose de très familier ? C’est un facteur non négligeable qu’il faut interpréter dans le sens que ces lames ouvrent une porte, comme la mère elle donne naissance à un nouvel état, ce nom n’a pas été donné par hasard: le Bateleur, c’est un commencement; la lame Sans Nom, c’est vers la transmutation, la libération; le Monde, c’est  l’achèvement, la perfection. Ainsi, ces lames présupposent la possibilité d’une porte qui peut être ouverte volontairement et conséquemment du travail accompli. 

9.                      Chaque lame a deux aspects : négatif et positif. Par exemple : pour la lame que vous avez tirée, en maison V celle de la maison IV est positive et celle de la maison VI négative. Cela veut dire que si vous avez une lame à l’envers en maison V et que celle qui précède en maison IV est le Monde à l’endroit en plus d’avoir une lame à l’endroit en maison VI, l’effet négatif de la lame à l’envers est surmonté ou annulé. Plus, cela signifie qu’une difficulté a surgi, qu’elle a été vaincue et qu’une leçon a été apprise. 

10.                  Voici, une des méthodes d’interprétations des plus intéressants : nous avons dit que les lames sont liées aux quatre mondes de l’Arbre séphirotique et qu’elles opèrent 4X4 jusqu’à la seizième; (voir tableau 1) par conséquent, si vous analysez la maison V, il est possible d’anticiper le résultat ou la conséquence que donnera la lame. Il faut considérer cette lame comme première du tirage à quatre cartes, la maison VI comme deuxième lame; la maison VII comme troisième lame; la maison VIII comme quatrième lame. Un lien de résonance lie cette lame, celle de la maison V, aux trois suivantes; c’est un phénomène bien connu des astrologues. Mais, ce n’est pas tout, la procédure inverse est possible en considérant la maison (V) que vous analysez comme la quatrième lame, c’est-à-dire comme le résultat. Si vous vous demandez par exemple pourquoi cette lame est là et  quels sont les éléments qui l’ont mis en place, vous faites cette analyse inverse en analysant les trois autres lames précédentes.

11.                  Voici une série de critères qui vous donneront différents types d’informations; les lames de personnage debout : Bateleur, Chariot, l’Hermite, la Force, etc. (activités, actions dynamiques). Lames assises : Papesse, Impératrice, Justice, etc. (activités d’introspection, temps d’arrêt, activités  intérieures). Lames de personnages masculins : Bateleur, Empereur, Pape, Chariot, le Pendu, l’Hermite, le Fou (polarité masculine, caractère émissif). Lames de personnages dénudés : (lame Sans Nom, l’Étoile, le Soleil, le Jugement, le Monde) dépouillement, dévoilement, simplicité, pureté, nouvelle naissance, Isis dévoilée. Lames dont les personnages sont humains et animaux : (Chariot, la Force, le Monde, le Mat) personnalité et individualité c’est-à-dire nature humaine et divine, monde terrestre et céleste. Lame dont les personnages ont des ailes : (Tempérance, Impératrice) intervention céleste, monde des idées,  énergie subtile. Lame de  personnages féminins : (Papesse, la Force, Impératrice) réceptivité, passivité, âme, essence intérieure)  Les lames où les personnages sont liés et en relation (Amoureux, Soleil, Pape) joie, complémentarité, relation étroite ou intime. Enfin, pour plus d’information consultez le Tableau 2.

12.                  Pour faciliter l’interprétation du symbolisme des lames posez-vous toujours les questions suivantes : à quoi sert cet objet, ce personnage, cette fonction; ex; un chapeau la fonction essentielle est de couvrir comme un couvert de pot, donc de sceller et protéger. Une couronne ne protège pas, elle identifie la royauté et l’autorité. Une canne sert à quoi, à soutenir, aider, mais attention il faut regarder attentivement dans le Tarot, notamment la lame de l’Hermite, la canne ne soutient pas, elle a une autre fonction (notez comment elle est tenue et les divisions qu’elle comporte.  Les vêtements protègent et sont le symbole de l’aura. La forme allongée symbolise toujours le masculin et ronde le féminin. Les serpents ne sont pas des symboles négatifs, ils représentent la Kundalini et les courants Ida et Pingala qui serpentent le long de la colonne vertébrale. L’eau est un des plus grands symboles de la vie, toutefois ce symbole est aussi exprimé par le rouge et  par opposition au bleu qui représente la spiritualité. Certaines lames affichent une fleur : posons-nous la question : pourquoi donne-t-on des fleurs, quelle leur utilité ? Nous savons tous qu’on donne des fleurs pour leur beauté et c’est en même temps lié à une belle pensée que nous avons eue. D’autre part, le parfum des fleurs symbolise l’émanation spirituelle de nos belles pensées.  Donc, leur symbolisme est lié à la beauté et à la pensée. Certains Initiés lui attribuent aussi un sens de sacrifice puisque pour que la beauté existe il y a un sacrifice à faire c’est le cas notamment pour la vie spirituelle. Si nous voulons avoir une aura rayonnante et lumineuse, il est nécessaire de sacrifier ce qui est inutile et factice de la vie matérielle. Enfin, une dernière explication : dans la lame Sans Nom nous voyons un personnage squelettique couper des têtes, des mains et des pieds. Quelqu’un pourrait affirmer que les personnages couronnés du début (Impératrice, le Pape) sont éliminés dans cette lame et qu’elle constitue une lame essentiellement négative. Or, ce n’est du tout le cas, dans cette lame les personnages sont des personnes factices, de faux rois ou de fausses reines, en fait, c’est la personnalité humaine éphémère. Dans les lames comme l’Impératrice ou le Pape les symboles en présence (la tiare, le sceptre, les habits, les ailes, l’aigle royal, etc.)  nous démontrent bien que ce sont de vrais personnages royaux tandis que le contexte de la lame Sans Nom est très différent, il n’y a rien qui démontre qu’on est en présence de personnage noble et de sang royal divin. Ainsi, l’interprétation doit s’appuyer sur l’ensemble de la lame et même temps tenir compte de chaque petit détail. Le contexte de chaque lame oriente notre interprétation. 

13.                   Voici un autre exemple d’interprétation : vous posez une question au jeu de Tarot en effectuant le tirage à quatre cartes,  la dernière qui représente la concrétisation ou le résultat est la vingt et unième carte, le Monde. Cette carte se présente à l’envers alors que les trois autres sont à l’endroit : comment conclure dans un tel cas puisque la dernière lame représente la conclusion ?  Il est impossible de donner une valeur négative à cette lame, l’explication veut tout simplement dire que le résultat ne sera pas réalisé tout de suite, il surviendra plus tard.                                      

14.                  Voici une « astuce Â» qui peut aider toute personne désireuse de pousser un peu plus loin son investigation dans les deux sciences de l’Astrologie et du Tarot. Nous savons que le travail continu et persistant nous apporte des résultats. Toutefois, la science initiatique révèle qu’on peut se lier par la réflexion et la méditation aux êtres qui ont conçu le Tarot  « on peut entrer dans leur tête Â» et savoir ce qu’ils ont pensé. Évidemment, vous comprendrez que c’est un travail de longue haleine. Toutefois, si vous le faites, un beau matin, vous vous réveillerez et tout deviendra clair, explicite et cohérent. Le travail persévérant a une très grande valeur. La nature nous montre bien son importance, par exemple pour former une fleur la terre le réalise en une saison mais pour former un diamant des millénaires sont nécessaires. Or, la fleur dure quelques semaines tout au plus et on dit que les diamants sont éternels. Cet exemple n’est-il pas d’une grande éloquence de la persévérance ?

15.                  Comme en astrologie les angles sont importants et davantage dans ce tirage puisqu’il n’y a pas d’amas planétaire. Ainsi, observez les angles et vous pourrez conclure du climat du mois ou de l’année seulement avec ces quatre lames.

 

16.                  Notez ceci : tous seront d’accord pour affirmer qu’un tirage effectué par dix personnes en demandant la même question dont le résultat affiche des lames  identiques ne donnera pas les mêmes conséquences ou impacts pour ces dix personnes. C’est un  principe  qui s’apparente à l’exemple souvent donné en astrologie, à savoir le fils du Roi et le fils du valet né à la même heure, même minute, même lieu et ayant des vies différentes. Donc, ceci nous amène à dire que lorsque l’on tire un individu, nous  devons tenir compte de la personne qui est en face, de son passé, de sa situation sociale, de son émanation. Des lames à l’envers chez un être ayant une vie réglée et une volonté de fer, le feront évoluer à travers une grande difficulté. À l’inverse, des lames de difficulté chez un être faible aboutiront à coup sûr à une faute et un grave échec. Par conséquent, ces critères doivent nuancer notre interprétation sous peine d’erreur. 

 

17.                  Le Zodiaque entier est sous la régence des soixante-douze génies de la Kabbale. A partir de 0˚ à 5˚ du Bélier  c’est le Génie « Vehuiah Â»,  de 6˚ à 10˚ du Bélier c’est le Génie « Yeliel Â». A tous les cinq degré un nouveau Génie gouverne, il est possible de nuancer l’interprétation avec cette connaissance puisque les Génies ont chacun leur vertus et pouvoirs (en positifs ou viciés) Remarque : En consultant le tableau N˚4 il est possible de connaître le Génie qui gouverne votre Soleil de naissance. (Ceux qui voudraient connaître les invocations des Génies voir le volume : Le Grand Livre des Invocations et des Exhortations, Éditions Buissière, Haziel

 

Explication sur le tirage

 

 

Avant de commencer, effectuez un bref moment de concentration,  vous verrez que cela favorise grandement votre tirage, se lier à quelque chose de supérieur c’est comme allumer une lumière pour travailler. En conséquence, le tirage risque moins d’être faussé. Chacun peut brasser les cartes à sa manière, toutefois nous donnons ici une méthode kabbalistique. Sur la table on mélange les cartes tournées à l’envers au gré de son impulsion; c’est le tohu-bohu (qui correspond aux énergies de l’univers non organisées). Puis, un brassage est exécuté  douze fois pour les douze signes; la main gauche tient les cartes et la droite brasse (c’est l’organisation des énergies).  Ensuite, les cartes sont déposées sur la table et sont coupées une fois avec la main gauche; (c’est les énergies universelles que nous canalisons et qui sont maintenant manifestées par notre personnalité en coupant). Enfin, en prenant les cartes une par une, en les retournant de la même manière, on forme deux rangées; la première correspond aux six premiers signes, du Bélier à la Vierge (ou maison). Au dessus, la rangée qui forme les signes de la Balance jusqu’au Poissons. Ainsi, les axes seront comme en astrologie en face l’un de l’autre : Bélier en face de la Balance, etc. Après, un an ou deux de pratique, lorsqu’on est plus familier à ce tirage, il est possible de tirer deux cartes mineures qu’on place à côté des cartes majeures. Ces cartes exprimeront le spirituel et le matériel ou l’aspect intellectuel et le sentiment; elles mettent en relief les aspects de dualité qui sont sans cesse présents dans nos vies. Elles apportent un éclairage supplémentaire; toutefois, pour le débutant,  ce sera plus un obstacle qu’un avantage. Par conséquent, il est recommandé d’acquérir de l’expérience pour effectuer cette opération additionnelle. Durant toute cette période de tirage, veillez à appliquer à la lettre la règle N˚2 expliquée dans la section des règles.  

 

Garder toujours à l’esprit que ces cartes expliquent notre cheminement sur la Terre de A à Z, que ce soit du plus petit des hommes au plus grand, les lames permettent de lever le voile sur notre vie présente et future. Toutes les étapes sont comprises, rien n’est oublié. En conséquence, toutes les situations peuvent être dévoilées par les lames, la seule difficulté c’est l’interprétation. Nous avons donné ici le moyen, nous le répétons c’est par l’expérience, l’étude, la pratique et la méditation qu’on peut  y arriver. Voici une citation d’Omraam Mikhaël Aïvanhov à ce propos : « Il y a vingt-deux cartes du Tarot. Elles condensent les douze signes du Zodiaque, les sept planètes et les trois mondes: Aleph, Mem, Schin. Toutes les combinaisons sont possibles avec cela! Il y a douze sources de vie dont sept fonctionnent et cinq sont encore bouchées. Quelles sont les applications de ces 22 secrets? Toute l'évolution est cachée là. Toutes les forces qu'on doit développer sont là. 22 est le nombre complet de l'Initiation. Â»

Conf. 27/02/1953

 

Voici une très brève analyse  des premières lames qui vous permettra d’orienter vos propres études : la première carte du Tarot,  le Bateleur est particulièrement explicite de quelqu’un qui débute une tâche ou une Å“uvre et ce n’est pas un travail banal puisque nous voyons qu’il travaille avec les quatre  éléments (feu, air, eau, terre) Nous remarquons trois objets déposés sur la table à trois pattes (chiffre de l’esprit) et le quatrième, le bâton, est dans la  main du Bateleur soulevé dans les airs. Or, le bâton c’est le feu  et il semble bien qu’il le dirige sur lui-même pour canaliser les forces cosmiques. Et puis, nous le voyons pointer de sa main droite le Denier (élément terre) Il évident qu’il entreprend un travail cosmique et celui-ci verra sa réalisation dans la matière. Et c’est bien ce que nous réalisons sur Terre, à commencer par notre propre matière.

 

Avec la carte suivante, ça devient vraiment intéressant. Le Bateleur était debout, mais maintenant la Papesse est assise, elle tient dans une main un livre avec le symbole Yin/Yang et dans l’autre main des clefs or et argent. De plus, sur sa chaise on voit un Sphinx et un voile qui part de sa tête et  cache ce qui est au-delà des colonnes.  Est-ce qu’elle se prépare à jouer une partie de poker ? Certainement pas, de tels symboles nous disent clairement qu’elle  se prépare à faire un travail sérieux, intérieur et occulte.  Elle sera en mesure de lire le livre de la vie, ensuite avec les clefs elle va ouvrir les arcanes magiques de du chemin initiatique. En fait, elle va ouvrir ses propres portes intérieures et accéder à une connaissance au-delà du voile.

 

Est-ce un hasard que l’on trouve ensuite une carte d’intelligence comme l’Impératrice. Le savoir acquis par la Papesse est maintenant celui de l’Impératrice. C’est vraiment une suite logique, son savoir lui donne des ailes (les ailes sont faites pour voler dans les airs et l’air symbolise la pensée) Elle règne en « maître Â» sur le monde des idées, de la logique et des principes. Sa couronne, son sceptre et son emblème d’aigle le confirment hors de tout doute. Cependant, elle n’a pas encore les yeux bleus (le reflet de l’âme) comme le pape.

 

La quatrième lame, l’Empereur est aussi un personnage royal. Il règne sur la matière (le bloc cubique) Ici, encore la logique de progression ne peut être plus brillante : un être qui possède le savoir de l’Impératrice est doué de toutes les capacités pour régner et maîtriser la matière, c’est-à-dire soumettre la matière à l’esprit et non le contraire. (Aujourd’hui l’Empereur est en l’envers puisque l’homme est au service de la matière) Ainsi, ce personnage qui possède un sceptre, les symboles de l’esprit et de la matière sur son armure, le globe surmonté d’une croix nous atteste que ce personnage règne sur la matière assistée par la science (le sceptre)  et la religion (le globe)

 

Nous voyons clairement la suite logique de chaque carte qui montre le cheminement vers la perfection. Signalons que les cartes, outre leur symbolisme spirituel, s’applique fort bien au monde mental, émotionnel et au monde matériel. En annexe, le tableau 2 donne les mots clefs pour chaque carte.  

 

Ceci termine ce court exposé. Bien qu’il soit bref, j’espère qu’il éclairera un peu plus votre compréhension. Je souhaite à chacun de pénétrer ces arcanes du savoir initiatique lesquelles sont en mesure de guider notre  cheminement. C’est une merveilleuse façon de trouver le chemin de la libération et d’accéder à un plus grand bonheur.  

 

J’aimerais conclure sur cette citation de ce Grand Maître spirituel qui était aussi un excellent astrologue :

 

« L'amour nous lie à l'astrologie véritable

La sagesse éclaire pour nous tous les secrets

La vérité nous affranchira afin que par l'astrologie nous puissions aider nos amis dans leur évolution et accomplir de grandes choses pour l'avancement du Royaume de Dieu. Â»

Conférence Omram Mikhaël Aïvanhov 02/02/1938

 

 

 

 

1.                          Les Chaldéens surtout, mais également les Égyptiens et les Acadiens avaient parmi eux de grands Initiés qui se dédoublaient, qui pouvaient faire des recherches dans les profondeurs de l'univers pour sentir les influences de toutes les Étoiles. Ils ont découverts des influences que la science astrologique ne mentionne nul part, qu'il y avait des frontières à chaque Constellation qui produisait des influences. Réf : Conférence, Omraam Mikhaël Aïvanhov. 25/09/1984 (Note : certains textes l’ancien testament citent que les sages étaient bien meilleurs pour dire des vérités que les astrologues, c’était au temps du déclin de la Chaldée)

 

 

                  

      

Tableau 1

LE BATELEUR

1

1

Yod – feu

Aleph – lettre mère

Air / chaleur

Yod

    LA PAPESSE

2

2

Hé – feu

Beth – lettre double

Sagesse / folie

L'IMPÉRATRICE

3

3

Vav – feu

Ghimel– lettre  double

Richesse / pauvreté

  L'EMPEREUR

4

4

Hé – transition

Daleth -  let. double

Fécondité / stérilité

 

      LE PAPE

5

5

Yod – Eau

Hé – lettre simple

Parole / Bélier

he

  L'AMOUREUX

6

6

Hé – Eau

Vav – lettre simple  

Méditation / Taureau

   LE CHARIOT

7

7

Vav – Eau

Zain – lettre  simple 

Marche / Gémeaux

     LA JUSTICE

8

8

Hé – trans.

Heth – lettre simple

Vue / Cancer

 

 

    L’HERMITE

9

9

Yod – Air

Teht – lettre simple

Ouïe / Lion

VAV

LA ROUE DE FORTUNE

10

10

Hé – Air

Yod – lettre simple

Tavail / Vierge

     LA FORCE

11

20

Vav – Air

Kaph – lettre double

Vie / mort

     LE PENDU

12

30

Hé – trans.

Lamed – lettre simple

Coït / Balance

 

 

     SANS NOM

13

40

Yod – Terre

Mem – lettre  mère

Eau – froid

he

        LA  TEMPÉRANCE

14

50

Hé – Terre

Nun – lettre simple

Odorat / Scorpion

   LE DIABLE

15

60

Vav – Terre

Samech – lettre simple

Sommeil / Sagittaire

           LA 

  MAISON DIEU

16

70

Hé – trans.

Ain – lettre simple

Colère / Capricorne

 

 

     L’ÉTOILE

17

80

Manière d’être

Pé – lettre double

Domination / dépend.

£ oreillle gau.

      LA LUNE

18

90

Manière d’être

Tsadde -  lettre simple

Nutrition / Verseau

Oesophage

    LE SOLEIL

19

100

Manière d’être

 Koph – lettre simple

Joie / Poissons

Rate

 LE JUGEMENT

20

200

Manière d’être

Resch – lettre double

Paix / guerre

§ narine gauc.

 

 

     LE MONDE

21

300

Manière d’être

Shin – lettre mère

Feu / humidité

tête

        LE MAT

22

400

Manière d’être

Tav – lettre double

Beauté / laideur

¦ bouche









 

 

 

Signification des lames du Tarot

 

 

Note : dans le tableau 2 vous trouverez le principe qui active chaque lame, les mots clés qui la représente en positif et négatif,  les planètes auxquelles la lame est lié dans l’Arbre séphirotique (encadrement)  et un lien symbolique avec une partie  d’un arbre (tronc, branche, feuilles, fruits). Notez que dans le monde de l’esprit  en prenant l’arbre comme symbole nous devons l’inverser ; nos racines (nos origines) sont dans le monde spirituel, et donc, notre sève provient de ce monde.  Les  fruits de notre travail se produisent sur terre.  

 

Tableau 2

 Le Bateleur

Le principe créateur actif : (le point de départ, l’élan, la création, l’origine, un événement à son début. (Initiative, centre d’action, spontanéité d’intelligence, acuité de discernement et de compré-   

hension, autonomie, possession de soi, émancipation de tout préjugé. Dextérité, habileté, finesse diplomatique. Hâbleur (parler beaucoup en se vantant) persuasif. ruse,  astuce.)Neptune Uranus racines

la Papesse

        

Le principe fécondant révélateur : l’évolution secrète, la richesse mystérieuse de la nature, les plus hautes connaissances initiatiques (L’intuition, la dualité, sacerdoce, science religieuse, métaphysi-   

que, Kabbale, enseignement, savoir, affabilité, attente, bienveillance, bonté, générosité judicieuse. Directeur de conscience, médecin de l’âme, conseils moraux, immoralité.)Neptune Saturne- racines

L'Impératrice

Le principe Intellectuel : (la conception abstraite, l’intelligence de l’âme, les sciences, l’informati-  que, petits déplacements, les écrits, les projets, les études. Les démarches en cours, érudition, idéalité suprême, pensée perçue mais non exprimée, influence civilisatrice. Politesse, générosité,  vanité, frivolité, luxe, prodigalité, séduction.)Neptune Soleil-racines

L'Empereur

        

Le principe animateur de la matière, le verbe réalisateur, le feu intérieur : (énergie, pouvoir, droit, volonté, fixité, concentration, le concret, affaires, responsabilité,  fondation, maîtrise du monde matériel, rigueur,  positivisme. Esprit dominateur influençant autrui sans se laisser influencer, manque d’intuition, tyran,  macho.) Uranus Saturne-racines et feuilles 

le Pape

Le principe des lois divines dans l’univers, le rectificateur invisible, le psychisme : (divination, philosophie intuitive, science humaine, vocation, Gnose, discernement du mystère,  religion spontanée, foi contemplative. Silence, discrétion, devoir, réserve, méditation. Modestie, patience, respect des choses saintes. Dissimulation, intentions cachées, rancune, inertie, paresse, bigoterie, fanatisme.) Uranus Soleil-racines et feuilles

L'Amoureux

Le principe de la volition, du désir et de l’aspiration. (Multiplicité, jeunesse, libre arbitre, choix, sélection, analyse, tentation, promesse, épreuve, doute, incertitude, irrésolution, hésitation, indécision, perplexité, désirs irréalisés, affaire qui reste en suspens.) Uranus Jupiter-racines et tronc

Le Chariot

        

Le principe générateur et constructeur, le progrès, la victoire. (Réussite, maîtrise, évolution intelligente, Grand Architecte, talent,  succès légitime, ambition, avancement, déplacement, voiture, animaux domestiques, situation de directeur ou de chef. Incapacité, manque de talent, inconduite, mauvais gouvernement.) Saturne Soleil-racines et feuilles

La Justice

Le principe des lois et son fonctionnement : (lois, équilibre, fatalité découlant de ce qui est accomplit, justice, conséquences inéluctables de toute action, impartialité, exactitude, discipline, balance, respect de la hiérarchie, une décision, ferme propos, règle de conduite.Gouvernement, administrateur, juge, subalterne)Saturne Mars-racines et branches

L’Hermite

Le principe de la potentialité contenue dans l’âme : (L’être en puissance de devenir, tradition, ex-

périence, patrimoine impérissable du passé,  savoir approfondi, médecine naturelle, remèdes, bougie, prudence, recueillement, isolement, chasteté, mort aux passions. Sérieux, taciturne, renfrogné, méfiant. Esprit craintif, méticuleux, lourd. Tristesse, misanthropie, vieillesse,  scepticisme, découragement, pauvreté.) Jupiter Mars-tronc et branches

La Roue de

Fortune

Le principe des cycles, d’alternative du sort : (évolution sur terre, involution, germe semence, sperme, énergie fécondante. Loterie, bourse. Initiative, sagacité, présence d’esprit, spontanéité, aventure, aptitude aux inventions. Divination d’ordre pratique, réussite due à des occasions d’ordre pratique. Chances, découvertes fortuites, destin propice, avantages du hasard, invention, alternatives de hauts et de bas, inconstance.) Jupiter-Soleil- Tronc et feuilles

La Force

Le principe de l’énergie psychique libérée :(les énergies  mises à la disposition de l’être humain ou celles qu’il a maîtrisées, allumette, briquet, pile, l’acte sexuel, raison et sentiments unis, triomphe de l’intelligence sur la brutalité, assujettissement des forces aveugles, vertu, courage, calme, intrépidité, force morale s’imposant, maîtrise absolue de soi-même, animaux sauvages domptés, emporté, bouillant, impatience, colère, témérité, vantardise, fanfaronnade. Insensibilité, rudesse, grossièreté, cruauté, fureur.) Jupiter Vénus-Tronc et bourgeons

 Le Pendu

Le principe du sacrifice rédempteur : (l’initiation, les liens emprisonnant l’être humain, l’homme entrant en rapport avec Dieu, dégagement de l’égoïsme, télépathie, perfection morale, abnégation, dévouement, désintéressement, sacrifice volontaire,  patriotisme. Prophète, illuminé. Utopiste, rêveur perdu, projets irréalisables, paralysie, épreuve, amour non partagé.)Mars Soleil-Branches et feuilles

Sans Nom

        

Le principe transformateur générateur : (la transmutation, un changement de plan, le mouvement qui s’oppose à toute fixation, l’esprit de progrès. Libération, alchimie, dématérialisation, désillusion, détachement, mort initiatique, fin nécessaire, fatalité, échec, renouvellement, héritage, fouilles, archéologie, spiritisme, mélancolie, deuils, cassure, vieillesse, décrépitude, décomposition, vice, tare corruption, dissolution.) Mars Mercure-branches/fleurs

Tempérance

Le principe de la vie universelle : les fluides vitaux, le mouvement incessant, le miracle. (Les loisirs et les communications, (télévision, radio) l’énergie médiatrice de la nature, transfusion de force vitale,  magnétisme curatif, médecine occulte ou mystique, régénération,  fontaine de Jouvence. Sérénité d’esprit, égalité d’humeur, calme apaisant, santé, régularité des échanges, facilité d’adaptation, souplesse. Froideur, apathie, vacance, repos, abandon, paresse, imprévoyance, dépenses inconsidérées, prodigalité.) Soleil Vénus-Feuilles et bourgeons

Le Diable

        

Le principe de la vitalité physique, des sens physiques et occultes de la matière : les instincts, le sexe et l’argent, la subconscience. (Arts magiques, sorcellerie, envoûtement, fascination, pratiquer le magnétisme, domination des masses.) Énergie atomique, nourriture, muscle, sport,  Excitation des appétits, des instincts grossiers et des passions. Révolution, bouleversement. Désordre, luxure, perversion, cupidité, immodération. Soleil Lune- Feuilles/fruits       

La Maison

Dieu

Le principe du cycle de la matière dans l’extension, la contraction, la dématérialisation : (pour-

suite de chimères, matérialisme, bâtiment, hôpital, prison, choc inattendu, coup de théâtre, foudre, tremblement de terre, conquêtes immodérées, exploitation déraisonnable. Échec mérité, punition à la suite d’abus, maladie, désorganisation, ruine des empires. Lorsque cet arcane cesse d’être défavorable, il met en garde contre ce qui menace. ) Soleil Mercure- Feuilles et fleurs

L’Étoile

Le principe du futur, de l’espérance et de la protection occulte : (la destinée ou prédestination, idéal que la vie tend à réaliser, beauté objective, esthétique, culte du beau. Espérance, entrain, bonne humeur, musique, sensibilité, tendresse, caractère facile, candeur, naïveté sensualité rêverie, astrolo-

gie, influences, menstruations, les arts, intuitions, protections occultes.)Vénus Mercure Bourgeons/fleurs

La Lune

        

Le principe de la fécondité, de la création des formes : le reflet, le passé, la famille (ce qui se tra-

me, apparence extérieur, centre ville, le relatif, Maya, imagination, caprices, fantaisies, crédulité, superstition, sensiblerie, voyance, voyage sur l’eau, flatterie, périls, tromperie, drogue, liquide, vie conjugale, subconscient,  menaces vaines.) Vénus Lune-Bourgeons/fruits, élixir de vie immortel.

Le Soleil

Le principe de la vie et de la lumière : (Apollon, le cÅ“ur, l’enfant, l’or, clarté spirituelle, le jour, expression, protecteur, poésie, beaux-arts, fraternité, harmonie, paix, amitié, noblesse, générosité, affection, gloire et honneurs, célébrité, vanité, frivolité,  irritabilité, susceptibilité.) Vénus Terre Bourgeons/graines, panacée universelle

Le Jugement

Le principe de la résurrection, de la libération : (réveil à la vie spirituelle, divination, génie, baptême, rénovation, le public, prophétisme, clairvoyance spirituelle, piété, enthousiasme, rajeunissement, dégagement, retentissement, bruit, publicité, propagande, enivrement, extase et exaltation.) Lune Mercure-Fruits/fleurs

Le Monde

Le principe de la totalité, de la perfection et de l’achèvement : (univers coordonné, science inté-

grale, apothéose, récompense, incorruptibilité, intégrité absolue, réussite complète, honneurs, noblesse, délicatesse,  L’Amour, fusion sublime, couronnement.   Retard dans l’achèvement, déconsidération, obstacle insurmontable.) Mercure Terre- Fleurs/ graines

Le Mat

Le principe de l’inconnu, de la continuité, de l’infini :  (le Nirvana, l’abîme sans fond, ce qui dépasse notre compréhension, le vide, le néant, grand voyage, l’étranger, objet bizarre,  l’irrationnel, la nuit cosmique. L’anéantissement spirituel. ) Lune Terre- Fruits/graines

 

 

 

  Alphabet   Hébreu

 

Tableau 3

Trois lettres mères

Aleph

Bateleur

Air / Chaleur

Poitrine

1

 

Mem

La Mort

Eau / froid

Corps

13/40

 

Shin

Le Monde

Feu / humidité

Tête

21/300

 

Sept lettres doubles

Beth

Papesse

Sagesse (folie)

Lune / Å“il droit

2

 

Ghimel

Impératrice

Richesse (pauvreté)

Mars/ oreille droite

3

 

Daleth

Empereur

Fécondité (stérilité)

Soleil / narine droite

4

 

Kaph

La Force

Vie (mort)

Vénus / œil gauche

11/20

 

Pé

L’Étoile

Domination / dépendance

Mercure/oreille gauche

17/80

 

Resch

Le Jugement

Paix (guerre)

Saturne/ narine gauche

20/200

 

Tav

Le Mat

Beauté (laideur)

Jupiter / bouche

22/400

 

Douze lettres simples

(liées aussi aux mois de l’année)

Hé

Le Pape

Parole / Bélier

Pied droit

5

 

Vav

L’Amoureux

Méditation / Taureau

Rein droit

6

 

Zain

Le Chariot

Marche / Gémeaux

Pied gauche

7

 

Heth

La Justice

Vue / Cancer

Main droite

8

 

Teth

L’Hermite

Ouïe / Lion

Rein gauche

9

 

Yod

La Roue Fortune

Travail / Vierge

Main gauche

10

 

Lamed

Le Pendu

Coït / Balance

Bile

12/30

 

Nun

La Tempérance

Odorat / Scorpion

Intestin

14/50

 

Samech

Le Diable

Sommeil / Sagittaire

Estomac

15/60

 

Ain

La Maison Dieu

Colère / Capricorne

Foie

16/70

 

Tsadde

La Lune

Nutrition / Verseau

Å’sophage

18/90

 

Koph

Le Soleil

Joie / Poissons

Rate

19/100

 

 

 

 

 

 

 

 

                    Tableau 4 " Le nom des anges" :

                     

http://www.orian.org/fichier/tableau_4_noms_des_anges_aux_5_degres.jpg

 

                     Tableau 5  " l'arbre séphirotique" :

 

http://www.orian.org/fichier/arbre_sephirotique_tableau_5a.jpg

 

 

 

 

Réf : Le Grand Livre du Tarot, Kris Hadar  - Le Tarot, cartes de la route Initiatique, Lise Bouchard – L’interprétation Humaniste du Tarot, Alain Brêthe