Une Pleine Lune pas ordinaire

Chers amis d'Orian,

Une Pleine Lune plus grosse qu'à l'habitude précède l'arrivée du printemps. Cette Pleine Lune nous rappelle ce symbole du Système Sabian : "La lumière déviée par un prisme se réfracte en de multiples couleurs". Nous espérons que cette lumière éclaire le bon vouloir des hommes.
Que dire au moment où l'humanité entière vit des moments inquiétants ?…

J'ai reçu une réflexion de Debbie Timmons sur ses recherches et je veux vous les livrer avec son accord.

Voici en partie le texte de Debbie :

"Le tremblement de terre a eu lieu à 14:46 heure du Japon (GMT+9:00=JST), ce vendredi 11 mars 2011, à quelque 168 kilomètres à l’est de Sendai. Le séisme a duré approximativement 10 minutes.

Ce qui saute aux yeux :
Le Noeud sud, indicateur de leçons karstiques est à 8° du Capricorne lors du Bombardement d'Hiroshima le 6 août 1945.
En janvier 2011, l'éclipse solaires faisait conjonction au Noeud sud du bombardement.
Pluton, planète des grands bouleversements, est actuellement sur le Noeud nord du bombardement.
Lors du Bombardement, le Soleil venait de transiter Pluton en Lion.
De plus, Chiron et Neptune étaient conjoints au début de la Balance comme ils sont conjoints actuellement mais à la fin Verseau début Poissons.
Quant à Uranus et Jupiter, il sont actuellement opposés à Chiron-Neptume d'été 1945.
Marjorie Orr a soulevé que le Soleil à 20° Poissons, était au mi-point de Mars (13° Poissons) et Uranus (30° Poissons).
Interprétation de Ébertin : "Un ajustement soudain à de nouvelles circonstances."
Interprétation de Witte : "Une agression soudaine au corps."
Notons également que le Mars du séisme, est exactement sur le mi-point de Neptune (26° Verseau) et la conjonction Jupiter-Uranus (27° Poissons) de l’éclipse.

Un internaute anonyme, quant à lui, a soulevé le rapport avec l’étoile fixe ``Scheat``, à 29°32' Poissons avec ses attributs liés au meurtre, suicide et noyade, alors qu’une consoeur astrologue américaine, Robson, a mentionné que  "avec Uranus on a la mort survenant par noyade, ou par l’eau".
Il serait intéressant d’aller voir le travail de Judith Hill, qui regarde l’éclipse lunaire précédant la catastrophe, pas seulement la solaire…ce qui nous ramène au 21 décembre 2010. L’éclipse a eu lieu sur 29° Gémeaux et 29° Sagittaire. Elle dit que dans les désastres, on devrait toujours noter la position des transneptuniennes en aspect dur. Dans ce cas, Kronos occupait le degré 29° Sagittaire.  Dans cette éclipse lunaire, Uranus est à 29° Poissons, les nœuds à 28° Gémeaux-Sagittaire. Apollon est à 28° Balance. Ça fait beaucoup de 28° et 29° !
Judith Hill a beaucoup travaillé sur les séismes. Elle croyait que ça aurait lieu le 14 mars, après la Pleine Lune de mars, à ….29° Vierge en carré exact avec l’éclipse lunaire de décembre…Elle affirme que chaque séisme de chaque région porte sa propre signature, étude qu’elle a faite en 1980.
Tant de choses à élaborer encore…entre autres sur l’énergie nucléaire 'libérée'."
(Debbie Timmons, Mars 2011)
 Fin de l'extrait.

Ces réflexions nous invitent à réaliser nos propres recherches.
Pour ma part, je vous souhaite le meilleur en ce printemps qui commence.
Pour nous du Québec, l'Ascendant se trouve à 4°11' de la Balance.
À 4°, le symbole est : "Un chat joue avec une souris" alors qu'au 5° : "Une automobile happée par un train sur un passage à niveau : drame prévisible quand on défie (à la légère) le pouvoir de la société et la volonté collective",
Rudhyar ajoute qu'il s'agit de réorientation karmique…
Ce symbole est très pertinent à méditer au moment où la nature elle-même nous rappelle que nous sommes tous solidaires.
La terre n'a pas de frontière. La nature nous le rappelle lors des grands bouleversements.
Merci à Debbie.

Thérèse T. de Vernal

N.B : Ce texte se trouve également dans le volet Prévisions/Lunaison. Il est enrichi de commentaires et de notes utiles pour la recherche sur les anciens et nouveaux événements au Japon.